Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pPRoOéSieE

Articles avec #ecriture

 

LES PLUMES

Ils se sont déchirés

Les cris -

Ont traversé les églises ;

 

Ils se sont ralliés

Les villageois -

Ont chanté l'Héloïse ;

 

Alors -

Une pluie de plumes

S'est abattue sur les villages.

 

Voir les commentaires

 

j'AvAIs tOUt prEvU

 

J'ai si longtemps travaillé à son plan ; j'ai pensé à tout, surtout à rien ; j'ai vu les larges "boulavenues" ; en rêve, éveillé...

 

 

La petite ville

Sinue, s'entoure, s'entrelace

 

La grande ville

Eternue, s'entrecoupe, s'étouffe

 

La mienne

Rassure, protège, enlace

 

Au cœur des campagnes

A côté des champignons

Aux bords des rivières

 

 

La petite ville

Commère et vitupère

 

La grande ville

Impose et implose

 

La mienne

Respire et inspire

 

Au rythme des mimosas

A l'heure des rossignols

Aux rosées battantes

 

 

La petite ville

Tempête, rouspète, saperlipopette

 

La grande ville

Chiffonne, tamponne, éperonne

 

La mienne

Rigole, caracole, convole

 

A la lune rousse

A tire d'aile

Au bon vent

 

 

j'ai vu les sans domicile fixe, les sidéens, les hémophiles que même les rats et les cafards fuyaient à grandes pattes ; j'ai vu aussi les palais, les sept merveilles du monde, les monts les plus hauts que même les intouchables n'osaient approcher ; j'ai vu l'invisible des lumières et le visible des ombres ; j'ai ressenti la vacuité des Pures et des Justes ; j'avais tout prévu mais pas le miroir aux alouettes ni l'ensablée autruche.

 

Voir les commentaires

 

hAïkUs dE fAUnE

 

Sur le fin rebord

Un moineau déshabillé -

Plastique conquis

 

- - - - - - -

 

hAïkUs dE sAIsOn

 

Doux vernis cireux

Sous mes nervures jaunies

Mon hiver s'annonce

 

- - - - - - -

 

Feuilles de chênes

Ton coeur d'or ne pomme pas

La pluie peut dormir

 

- - - - - - -

 

A la Saint-Charles

Les feuillées du bois Galan

Béniront les endeuillés

 

- - - - - - -

 

Feuilles des herbiers !

Nourrissez nos sols brûlés

Le peuple se meurt

 

- - - - - - -

 

Foulées de vos pieds

Décussées, labiées,

Nos feuilles crieront

 

- - - - - - -

 

hAïkUs dE(s) vIllEs

 

 

Pavés en sculpture

Mes ombres incomprises

Déflorent vos voies

 

- - - - - - -

 

Autobus bondé

Au milieu de l'oasis

La nèpe s'endarde

 

- - - - - - -

Voir les commentaires

 

pEtItEs fOrmEs dU qUOtIdIEn

 

Est aliéné

Ce que le fou n'est pas

A son désordre

- - - - - - -

 

L'attente de la mort

Sans faim

Pour celui qui est prêt

- - - - - - -

 

Pleurs et sanglots

Oubliés sur un banc

A la dernière station

- - - - - - -

 

 

pEtItEs fOrmEs d'AmOUr

 

Sur la photo

C'était après toi

- - - - - - -

 

 

pEtItEs fOrmEs sUr tOIlEs

 

 

"EN VAIN" - Triptyque sur Toile & Matériaux - 260 €
"EN VAIN" - Triptyque sur Toile & Matériaux - 260 €
"EN VAIN" - Triptyque sur Toile & Matériaux - 260 €

"EN VAIN" - Triptyque sur Toile & Matériaux - 260 €

 

 

pEtItEs fOrmEs dE nAtUrE

 

Mésange si petite

A travers le grillage

Perte pour l'humanité

- - - - - - -

 

S'évanouissent les murs

Devant le ras de marée

Des feuilles d'automne

- - - - - - -

 

Coquelicots en mai

Pluie de lait

En l'air

 

Le ciel est couvert

Il peut bien neiger

- - - - - - -

Voir les commentaires

Published by Murielle E. - - Littérature, Loisirs, Culture, Poésie, Langue, Ecriture, Dire, Français, Poète

Hébergé par Overblog